Accueil / VANNERIE & OSIERICULTURE / Ecole Nationale d'Osiériculture et de Vannerie

Ecole Nationale d'Osiériculture et de Vannerie

 

En 1884, le Comice Agricole souhaite la construction d’une école de vannerie, semblable à celles qui existent déjà en Autriche et en Allemagne. C’est en 1905 que les Ministères de l’Agriculture, du Commerce et de l’Industrie donnent leur agrément. Cette école naît donc grâce à la Municipalité de Fayl-Billot et des Syndicats de Vanniers (plus de 1 800 professionnels à l’époque). Elle a pour mission de former les jeunes vanniers aux méthodes de l’osiériculture et aux techniques de travail.

Elle se transforme en 1907 en Ecole Nationale d'Osiériculture et de Vannerie, annexée en 1969 au Collège Agricole puis au Lycée Professionnel Agricole et depuis 1986 en Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole.

Cette unique école française dispense aujourd’hui encore des formations professionnelles (diplômantes, qualifiantes, individualisées) en vannerie d’osier, paillage, cannage, rotin ou encore en architecture végétale en osier par le biais d’un Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricoles.

Seules deux écoles subsistent en Europe, une en France, une en Allemagne à Lichtenfelds (la troisième, en Pologne à Nowy Tomysl, a fermé ses portes en 2009).  

 

Bâtiment original de l'ENOV. Il est fermé au public depuis 2010 (rénovation prévue à partir de l'automne 2019).

Maison Georges DARBOY. Situé sur la place de la mairie, ce bâtiment comprend les bureaux de l'Ecole de Vannerie ainsi que les chambres servant à loger les stagiaires.